Suite à des demandes d'animateurs, nous vous proposons ici quelques repères pour l'animation des équipes synodales. Il ne s'agit en aucun cas de consignes; juste quelques conseils basés sur nos expériences personnelles ou glanés sur le web d'autres synodes. 
Fraternellement,
Philippe et Pascal


La vie d'une équipe synodale

L'équipe synodale est un lieu de rencontre et de cheminement avec d'autres pour

  1. partager notre souci de l'Église et de sa réponse à Dieu et aux hommes de notre temps
  2. vivre fraternellement une étape de discernement à l'écoute de l'Esprit Saint
  3. faire des propositions concrètes pour que notre Église diocésaine soit davantage "signe et moyen du Christ" aujourd'hui et dans l'avenir

Le rôle de l'animateur

Lors de la première réunion (voire avant), l'équipe se choisit un animateur; il s'agira le plus souvent d'un membre de l'équipe. Il conduit le déroulement de chaque rencontre, en étant attentif à la vie de l'équipe et à un climat d'écoute mutuelle :

  • d'une part, l'animateur s'appuie sur la démarche proposée dans le Carnet de Route pour mener, avec souplesse, son équipe jusqu'au discernement d'une proposition sur chaque thématique ;
  • d'autre part, l'animateur veille à ce que personne ne monopolise la parole, et que chacun puisse s'exprimer ou se taire. 

Il est aussi demandé à l'animateur de préparer la démarche, au fur et à mesure, en s'appropriant les fiches du dossier de référence.

Selon les nécessités, ce rôle peut-être distribué sur plusieurs personnes (conduire la déroulement de la réunion, noter la proposition, inscrire l'équipe et ses propositions sur le site, ...).

Différents modes de prise de parole

  • Le tour de table est un temps d'expression personnelle. Il est certainement le mode de fonctionnement en équipe le plus simple. Il n'entraîne pas de débat. Chacun écoute et accueille la parole de l'autre sans l'interrompre et sans réagir. C'est l'animateur qui donne la parole, à tour de rôle, et remercie ensuite celui qui vient de parler. Chacun est donc invité à parler, sans obligation!

    Après un premier tour de table, on peut, si le temps le permet, proposer un second tour de table : chacun relève, sans répondre ni débattre, le point qui lui paraît le plus significatif du partage du premier tour. C'est une première étape dans un discernement commun.

  • Le brain-storming peut être utilisé pour trouver des pistes d'action concrètes. Chacun s'y exprime alors brièvement, sans retenue et de façon spontanée, et même sans justifier la proposition. Toute idée est bonne à prendre, même si elle semble décalée. Chacun peut rebondir sur l'idée de quelqu'un d'autre sans entrer dans un débat.
    Ce mode d'expression est plus fécond lorsque les propositions sont notées et visibles par tous.

  • Le débat, plus délicat à mettre en oeuvre, est un échange argumenté qui permet de mieux comprendre et d'enrichir la réflexion. Il permet de choisir en équipe la proposition concrète qui est retenue. Il est encore plus crucial ici de veiller au partage du temps de parole et au climat d'écoute personnelle.

Au rythme de chaque rencontre

L'animateur se met donc au service du discernement de son équipe.

  • Avant la rencontre, l'animateur s'assure que chaque membre de l'équipe a reçu une copie du Carnet de Route et de la revue Paraboles (tout est imprimable à volonté à partir du site web). Il encourage chacun à préparer la réunion, sur base de ces documents. Il s'y prépare aussi, en lisant en plus les fiches du dossier de référence. Il peut aussi se servir des autres documents mentionnés dans les Compléments au Carnet de Route.
  • Pour la rencontre, l'animateur se rend intérieurement disponible à ceux qui vont venir pour leur offrir attention et convivialité (par exemple, en relisant Jean 13, 1-15 ou en méditant une des prières à l'Esprit Saint proposées dans le coin prière).
  • Pendant la rencontre, l'animateur
    1. propose un temps de prière, permettant à l'équipe de se mettre à l'écoute de l'Esprit Saint (voir Carnet de Route);
    2. donne ensuite la parole à chacun pour écouter les questions de compréhension et d'éclaircissement (il ne doit pas se sentir obligé de répondre à toutes les questions; cela peut aussi être un temps de réflexion en commun)
    3. conduit le temps de discernement, à partir des questions proposées par le carnet de route, durant un tour de table où chacun peut s'exprimer
    4. veille à la préparation d'une proposition concrète en étant attentif à ce qu'elle résulte d'un discernement commun, plutôt que d'une addition d'opinions individuelles
    5. propose un temps de prière, pour rendre grâce de ce qui a été vécu en équipe 
    Tout au long de la rencontre, l'animateur peut proposer des brefs moments de silence. Il veille aussi à la durée de la rencontre.
    En fin de réunion, il convient de rappeler quelques précisions utiles : date du prochain rendez-vous, invitation à préparer cette prochaine rencontre. Il peut aussi être opportun de proposer un temps convivial autour d'un cake ou d'une boisson ...
  • Après la rencontre, l'animateur peut transmettre la proposition concrète de son équipe, via le formulaire électronique et les paramètres d'accès reçu dans le mail de confirmation d'inscription. Dans tous les cas, il veillera à ce que ce soit fait avant le 15 juin 2012.

Il est possible qu'au cours d'une rencontre, il apparaisse difficile d'arriver à une proposition commune. L'important alors est de se mettre à nouveau à l'écoute de ce que l'Esprit Saint veut dire à notre Église diocésaine, en nous laissant interpeller par lui et en restant disponible à ses surprises, "pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance". Comment faire cela ? Deux possibilités:

  • soit, si la durée de la réunion le permet, en prenant un temps de prière à l'Esprit Saint (par exemple, en méditant à nouveau l'Adsumus), avant de revenir au discernement ;
  • soit en confiant ce discernement à la prière personnelle de chaque équipier jusqu'à la prochaine rencontre.

Encore juste un mot...

Merci !!!
Car, par ce service que vous rendez à votre équipe, vous contribuez à la mise en œuvre du synode en permettant l'expression de tous !