À côté du cahier synodal, qui propose un cheminement pour le discernement en équipe synodale, différents documents ont déjà été publiés afin de préparer la réflexion sur les thématiques ouvertes par notre Évêque. N'hésitez par à télécharger et imprimer tous ces documents... Ils sont là pour vous !

Pour la facilité des équipes synodales, nous reprenons, dans les onglets ci-dessous, les différents documents tels que mentionnés dans le Carnet de Route.

Ces différents documents n'ont pas tous le même statut:

  • le numéro spécial de Paraboles constitue l'outil de formation de chaque membre d'une équipe synodale: ses articles (en 2 pages) accompagnent les rencontres proposées dans le Carnet de Route
  • le dossier de référence rassemble des fiches (de 4 à 6 pages) plus complètes, pour ceux qui souhaitent approfondir les thèmes du synode; on mentionne aussi des écrits préparatoires de notre Évêque publiés dans Eglise de Tournai
  • les témoignages proposent une autre approche, via un support vidéo ou audio

Rencontre initiale

L’Eglise, signe de la Présence du Christ

Extraits d'Ecriture (au choix) :

  • Matthieu 5,13-16 : sel de la terre, lumière du monde
    Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n'est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent.
    Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes: alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.
  • 1ère lettre de Jean 1,1-4 : « ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi »
    Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons contemplé de nos yeux, ce que nous avons vu et que nos mains ont touché, c'est le Verbe, la Parole de la vie.
    Oui, la vie s'est manifestée, nous l'avons contemplée, et nous portons témoignage : nous vous annonçons cette vie éternelle qui était auprès du Père et qui s'est manifestée à nous.
    Ce que nous avons contemplé, ce que nous avons entendu, nous vous l'annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Et nous, nous sommes en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ.
    Et c'est nous qui écrivons cela, afin que nous ayons la plénitude de la joie.

Oraisons (au choix) :

  • Dans ta sagesse infinie, Seigneur, tu veux étendre à l’univers entier le règne du Christ, et sauver par lui tous les hommes. Accorde à ton Eglise d’être vraiment le signe du salut que tu offres à tous, le lieu où se révèle et s’accomplit le dessein de ton amour. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles de siècles. Amen.
  • Dieu qui t’es révélé dans le Christ pour que chaque homme te connaisse, veille sur l’œuvre de ton amour. Que ton Eglise répandue par tout l’univers demeure inébranlable dans la foi, pour proclamer ton nom. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles de siècles.  Amen.

Instruments :

Dans le dossier de référence,

Temps d'étude :

  • Mosaïque de la basilique St-Clément à Rome (Poster ou montage Powerpoint accessible sur le site internet du synode, voir dans le mail contenant le code d'identification) ;
  • Paraboles n°69, pp. 8-9: la sacramentalité de l'Église.

Thématique 1

La mission de l’Eglise et la communion au Christ

Extraits d'Ecriture (au choix) :

  • Jean 15,1-11 :  l’image de la vigne et des sarments
    Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
    Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
    Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu'on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez.
    Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples.
    Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
    Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
  • Matthieu 28,16-20 : envoi en mission des apôtres par le Ressuscité
    Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.
    Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : " Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. "

Oraisons (au choix) :

  • Seigneur, nous ne pourrons jamais t'offrir que les biens venus de toi : accepte ceux que nous t'apportons ; et, puisque c'est toi qui nous donnes de célébrer l'eucharistie, fais qu'elle soit pour nous le gage du salut éternel. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles de siècles. Amen.
  • Dieu tout-puissant, toi qui as consacré ton Fils unique par l'Esprit Saint et qui l'as établi Christ et Seigneur, nous te prions : Puisque tu nous as consacrés en lui, fais que nous soyons pour le monde les témoins d'un évangile de salut. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles de siècles. Amen.

Instruments :

Temps d'étude :

Témoignage :

Thématique 2

Unités pastorales et secteurs pastoraux, signe de la visibilité de l'Eglise

Extraits d'Ecriture (au choix) :

  • Actes des apôtres 2,42-45 : la 1ère communauté, fidèle à l’enseignement des apôtres, à la communion fraternelle, à la fraction du pain et à la prière
    Ils étaient fidèles à écouter l'enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les coeurs ; beaucoup de prodiges et de signes s'accomplissaient par les Apôtres. Tous ceux qui étaient devenus croyants vivaient ensemble, et ils mettaient tout en commun ; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, pour en partager le prix entre tous selon les besoins de chacun.
  • Jean 10,11-16 : l'image du bon berger
    Je suis le bon pasteur, le vrai berger. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis.
    Le berger mercenaire, lui, n'est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s'il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s'enfuit ; le loup s'en empare et les disperse. Ce berger n'est qu'un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.
    Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
    J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.

Oraisons (au choix) :

  • Que ta grâce inspire notre action, Seigneur, et la soutienne jusqu’au bout, pour que toutes nos activités prennent leur source en toi et reçoivent de toi leur achèvement. Par Jésus Christ, ton Fils, Notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.  Amen.
  • Dieu qui es l’unité parfaite, Dieu qui es le véritable amour, donne à tes enfants un seul cœur et une seule âme, afin que le corps de ton Eglise en reçoive une vitalité plus grande. Puisqu’elle est le rassemblement de tes fidèles, fais que leur communion fraternelle renforce son unité. Par Jésus Christ, ton Fils, Notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.  Amen.

Instruments :

Temps d'étude :

Remarque préalable : dans la vie du diocèse, outre les Unités Pastorales qu'évoque l'article de Paraboles, il y a aussi les secteurs pastoraux (santé, famille, jeunes, solidarité, etc.). La réflexion sur le signe de visibilité de l'Eglise doit donc considérer tous ces domaines

Témoignages :

Thématique 3

Les ministères stimulent la mission de l'Eglise

Extraits d'Ecriture (au choix) :

  • 1ère lettre aux Corinthiens 12,4-7 : dons et ministères dans l'Eglise
    Les dons de la grâce sont variés, mais c'est toujours le même Esprit. Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c'est toujours le même Dieu qui agit en tous. Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous.
  • Lettre aux Romains 12,4-12 : au service de l'Eglise, des dons, et une manière de vivre (avec des mots qui ne sont pas sans rappeler la prière de l'Adsumus)
    Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, et pourtant nous avons plusieurs membres, qui n'ont pas tous la même fonction ; de même, dans le Christ, tous, tant que nous sommes, nous formons un seul corps ; tous et chacun, nous sommes membres les uns des autres.
    Et selon la grâce que Dieu nous a donnée, nous avons reçu des dons qui sont différents. Si c'est le don de prophétie, il faut se régler sur la foi ; si c'est le don de servir, il faut servir ; si l'on est fait pour enseigner, que l'on enseigne ; pour encourager, que l'on encourage. Celui qui donne, qu'il soit simple ; celui qui dirige, qu'il soit actif ; celui qui se dévoue aux malheureux, qu'il ait le sourire.
    Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l'affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne brisez pas l'élan de votre générosité, mais laissez jaillir l'Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur.
    Aux jours d'espérance, soyez dans la joie ; aux jours d'épreuve, tenez bon ; priez avec persévérance.

Oraisons (au choix) :

  • Dieu qui veilles sur tes fils et qui es pour eux un maître plein d'amour, donne l'esprit de sagesse à ceux qui sont chargés de les conduire. Ainsi ton peuple pourra mieux te connaître et mieux répondre à sa vocation de sainteté. Par Jésus Christ, ton Fils, Notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.
  • Pour le bien de tous et pour ta gloire, Seigneur, tu as voulu que chaque membre de ton peuple te serve selon sa grâce et les appels de l'Esprit. Accorde à chacun de trouver sa fonction dans l'Eglise, en vue de constituer avec ses frères le corps de Jésus Christ. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Instruments :

Temps d'étude :

Témoignages :

Thématique 4

De la rencontre à la conversion

Extraits d'Ecriture (au choix) :

  • Lettre aux Ephésiens 3,14-19 : enracinés et fondés dans l'amour du Christ
    C'est pourquoi je tombe à genoux devant le Père, qui est la source de toute paternité au ciel et sur la terre. Lui qui est si riche en gloire, qu'il vous donne la puissance par son Esprit, pour rendre fort l'homme intérieur.
    Que le Christ habite en vos coeurs par la foi ; restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour.
    Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur... Vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse tout ce qu'on peut connaître. Alors vous serez comblés jusqu'à entrer dans la plénitude de Dieu.
  • 1ère lettre de Jean 4,7-16 : l'amour vient de Dieu
    Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour.
    Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l'amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés.
    Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour atteint en nous sa perfection. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui, et lui en nous, à ce qu'il nous donne part à son Esprit.
    Et nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l'amour de Dieu est parmi nous. Dieu est amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui.

Oraisons (au choix) :

  • Dieu qui a envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle. Par Jésus Christ, qui vit et règne avec le Père et l’Esprit Saint dans les siècles des siècles.  Amen.
  • Dieu qui es à l’origine de la famille et qui l’as voulue comme lieu de l’amour et de la vie, accorde à toutes les familles de la terre de ressembler à celle que tu as donnée à ton Fils, d’être unies comme elle par les liens de ta charité, et d’être ouvertes comme elle aux appels de l’Esprit. Par Jésus Christ, ton Fils, Notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.  Amen.

Instruments :

Temps d'étude :

Témoignage :

Les chants

Sont aussi disponibles sur ce site web, les textes français de

Tous les extraits de la Bible sont tirés de la Bible de la Liturgie et les oraisons du Missel Romain:  "Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".