Logo

Le premier élément que vous avez probablement vu du synode, c’est ce logo, dû au talent de Pierre Vasseur, un logo qui nous fait goûter, à sa façon, le thème et la nature du synode diocésain convoquée par notre Évêque. Prenons un instant pour le relire...

Ce que les théologiens appellent la sacramentalité de l’Église se traduit simplement "l’Église est signe et moyen du Christ pour tous les hommes de ce temps". Voilà pourquoi dans ce logo, la barque qui représente l’Église est comme enchâssée dans la Croix du Christ.

  • Avec la Croix à sa proue, elle est signe du Christ. Par l’annonce de la Parole, par le service du plus pauvre et par la liturgie, elle rend joyeusement et courageusement témoignage de Celui qui est venu pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance !
  • Et portée par la Croix, elle est aussi moyen du Christ. Elle est la communauté fraternelle de tous ceux que le Seigneur attire à Lui pour les emmener vers le Père, pour nous emmener dans la tendresse du Père.

Alors, poussée par le Vent de l’Esprit, l’Église poursuit cette mission qu’elle a reçue du Christ, afin que chacun puisse accueillir et recevoir l’invitation amoureuse du Père : avoir la Vie, Sa Vie en plénitude.

Préparant le synode sur ce thème de l’Église-sacrement du Christ, notre Évêque a fait plusieurs constants majeurs, suite en particulier aux interpellations qu’il a reçues des catéchumènes. Ainsi, il sollicite notre concours, notre réflexion et notre discernement sur 4 questions qui lui sont apparues cruciales. Et la phase de consultation synodale qui est lancée par cette célébration est le moment privilégié où nous pouvons tous contribuer à ce discernement ecclésial. Car, dès aujourd’hui et jusqu’à la mi-juin, nous pouvons, chacun d’entre nous, former ou entrer dans une équipe synodale, pour réfléchir à la sacramentalité de l’Église ; en équipe, nous nous poserons les 4 questions ouvertes par notre Évêque ; nous pourrons aussi être sensibles à l’urgence d’une question supplémentaire. Et en faisant des propositions concrètes, nous aurons toujours à cœur de veiller au bien de tous et à la volonté du Père.

Pour ne rien vous cacher, plusieurs équipes se sont déjà mises en route, pour la phase de consultation. En s'inscrivant sur le site web du synode, elles marquent leur adhésion à cette démarche diocésaine en communion – c’est-à-dire dans l’unité de toutes les équipes synodales de notre diocèse et aussi dans l’union intime avec Dieu.

Et cette communion de discernement est enracinée dans la prière. Permettez-nous donc de remercier ici toutes les communautés religieuses qui, dans notre diocèse ou au-delà, prient pour soutenir le synode. Elles sont plus nombreuses qu’on le croit ! Et puis, à différents endroits, des temps de prière – en particulier d’adoration – ont été proposés, pour que chacun puisse se rendre disponible aux surprises de l’Esprit-Saint. Quelle grâce déjà que cette communauté ecclésiale de la prière qui unit toutes nos équipes et qui nous remet sans cesse à l’écoute du cœur de Dieu, notre Père.

Pour accompagner le discernement, il faut aussi quelques outils. Et, cela fait 8 mois – presque le temps d’une gestation –, que les membres du Comité de Pilotage ont travaillé... et même beaucoup travaillé. Nous profitons de cette occasion pour les en remercier chaleureusement. Aujourd’hui, parmi les différents documents proposés, il y a le carnet de route des équipes synodales, le numéro spécial de Paraboles qui le documente, et le dossier de référence pour ceux qui souhaitent approfondir leur réflexion. Tous ces documents sont imprimables depuis le site web. Ils sont à vous : travaillez-les, dépecez-les, transformez-les en propositions qui pourront ensuite être affinées et votées par l’assemblée synodale qui se tiendra de l’automne 2012 à l’été 2013.

Ainsi, en regardant à nouveau le logo de notre synode, il me semble que cette barque que nous avons lue comme la barque de l’Église portée par la Croix du Christ et poussée par le vent de l’Esprit ; cette barque peut aussi représenter chacune de nos équipes. Composée de membres différents qui se rassemblent dans l’amitié fraternelle en présence du Christ et qui, pour accueillir la tendresse du Père, se laissent pousser par le vent de l’Esprit.

Alors, bon Vent à tous !