Trucs et astuces

Des difficultés techniques avec le site, consultez nos trucs et astuces...

Notre Évêque et les secrétaires généraux du synode
Le synode diocésain de Tournai a débuté.
Mgr Guy Harpigny a lancé officiellement le synode diocésain ce mardi 22 novembre à l’évêché de Tournai, à l'occasion d'une conférence de presse.

Voici le communiqué de presse. En bas de la page, en pièce jointe, vous retrouverez le dossier de presse. D'autres photos sont disponibles.

Communiqué de Presse

Mgr Guy Harpigny a lancé officiellement le synode diocésain ce mardi 22 novembre à l'évêché de Tournai. Pour la circonstance, il était entouré de Philippe Fortemps, secrétaire général du comité de pilotage, et Pascal Mutombo, secrétaire général adjoint.

Un synode diocésain est une démarche - comportant une large consultation et une assemblée - que l'évêque convoque pour réfléchir à la mission de l'Église dans son diocèse. Le diocèse de Tournai correspond à la province de Hainaut. Ce processus rassemble dans un même cheminement des prêtres, des diacres, des religieux et des laïcs, autour de plusieurs thèmes.

Nés voici 14 siècles, les synodes diocésains sont toujours convoqués par l'évêque. Durant longtemps, ils ont été composés exclusivement de prêtres. C'est le Concile Vatican II (1962-1965) qui a ouvert la voie à la participation de laïcs.

Depuis la promulgation du nouveau Code de droit canonique, en 1983, près de 800 synodes diocésains « nouvelle génération » se sont tenus à travers le monde catholique, mais aucun en Belgique. L'initiative de Mgr Harpigny à Tournai est donc une première. L'idée lui en est venue voici deux ans en préparant un rapport sur son diocèse, en prévision de la visite des évêques belges à Rome.

Quatre questions

En convoquant le synode, Mgr Harpigny a souhaité que l'on examine quatre questions.

  1. L'Eglise comme sacrement de l'union intime avec Dieu et de l'unité entre tous les humains.
  2. Les unités pastorales et les secteurs pastoraux non territoriaux du diocèse.
  3. L'appel aux ministères et à la vie consacrée.
  4. La famille comme lieu d'initiation chrétienne.

Quatre phases

Le synode de Tournai va durer deux ans, sa clôture étant prévue pour l'automne 2013. Il se déroule en 4 phases.

  1. La sensibilisation des catholiques du Hainaut. Cette phase est en cours.
  2. La consultation, qui commencera en février 2012 avec trois célébrations de lancement. Des « équipes synodales » seront alors formées pour réfléchir aux thèmes proposés par l'évêque.
  3. La « célébration » du synode proprement dit débutera le 22 septembre 2012 avec des délégués de tout le diocèse. Ces délégués examineront les questions au cours de plusieurs « assemblées synodales » qui se tiendront jusqu'en mai 2013.
  4. A l'automne 2013, Mgr Harpigny prendra un ou plusieurs décrets pour traduire les recommandations issues du synode en actions et orientations pastorales.

Un comité de pilotage

Mis en place dès le mois de mai 2011, le comité de pilotage est composé de 17 membres reflétant la diversité du diocèse. Leur rôle est d'accompagner le déroulement du synode. Le secrétaire général du comité est Philippe Fortemps, 42 ans, marié et père de quatre enfants, diacre, ingénieur civil et professeur de mathématique à l'UMons (Faculté polytechnique). Le secrétaire général adjoint est Pascal Mutombo, 41 ans, diplômé des FUCaM (Mons), marié et père de trois enfants, économe du diocèse de Tournai et engagé en pastorale.

Infos

Le site du synode : www.synode-tournai.be
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 Dossier de presse à télécharger